Bien placé dans les sondages, Zemmour "fait jeu égal avec Marine Le Pen"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

S'il se déclare candidat, Éric Zemmour pourrait bien jouer les trouble-fêtes à la prochaine élection présidentielle. Dans le dernier sondage de l'institut Ipsos, commandé par Le Parisien, le polémiste d'extrême-droite est crédité de 15% d'intentions de vote au premier tour. Ce score lui permettrait de devancer ses rivaux à droite, notamment les républicains, et le placerait au coude-à-coude avec Marine Le Pen. Sur Europe 1, le président de l'institut de sondage Brice Teinturier souligne que le "phénomène d'opinion (de Zemmour) bouscule Marine Le Pen".

Éric Zemmour "fait jeu égal avec Marine Le Pen"

Dans le détail, Éric Zemmour a gagné sept points en deux semaines. Avec ses 15%, il devance Xavier Bertrand (14%) et talonne la candidate du Rassemblement national (16%). C'est le signe "d'une dynamique qui se traduit dans les intentions de vote", estime Brice Teinturier. "On commençait à le voir il y a 15 jours, quand il était à 8%. Là, il bouscule très clairement Marine Le Pen parce qu'il fait presque jeu égal avec elle", analyse le président de l'institut Ipsos sur Europe 1.

L'autre enseignement du score d'Éric Zemmour est qu'il dépasse tous les candidats à droite. "La nouveauté, c'est qu'il est tout juste devant Xavier Bertrand, il a trois points d'avance sur Valérie Pécresse et quatre sur Michel Barnier. Tout cela est loin d'être cristallisé", nuance Brice Teinturier.

Un danger pour les républicains ?

Si l'élection présidentielle se joue dans six mois, ce niveau dans les sondage...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles