Zelensky, Tunisie et Corée du Nord : les informations de la nuit

·2 min de lecture
Zelensky, Tunisie et Corée du Nord : les informations de la nuit
SERGEI SUPINSKY / AFP

Zelensky menace de mettre un terme aux négociations de paix avec Moscou. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lié samedi le sort des derniers soldats ukrainiens dans la ville assiégée de Marioupol à l’éventuelle poursuite des négociations de paix avec la Russie, rapporte The Independent. “L’élimination de nos militaires, de nos hommes (à Marioupol) mettra fin à toute négociation” de paix entre la Russie et l’Ukraine, a déclaré M. Zelensky à la presse ukrainienne, dénonçant une fois de plus une situation humanitaire “inhumaine” dans la ville, victime depuis 40 jours des attaques incessantes de l’armée russe. “Kiev assure que ses troupes résistent encore dans la ville portuaire, mais la Russie a affirmé samedi que toutes les zones résidentielles de Marioupol avaient été débarrassées des combattants ukrainiens”. Les combats se concentrent désormais dans la zone industrielle de Marioupol, près de la mer d’Azov.

Naufrage d’un pétrolier au large de la Tunisie. Un pétrolier transportant 750 tonnes de gazole a fait naufrage samedi au large de la côte sud-est de la Tunisie, mais les autorités écartaient dans l’immédiat les risques de marée noire. “La situation est sous contrôle. Nous n’avons enregistré jusqu’à présent aucune fuite d’hydrocarbures”, ont déclaré les ministres du Transport, Rabii Majidi, et de l’Environnement, Leila Chikhaoui, dans une déclaration conjointe aux médias reprise par le quotidien La Presse. Le pétrolier, battant pavillon de la Guinée équatoriale, était en provenance d’Égypte et se dirigeait vers Malte. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du naufrage. Plusieurs pays, dont l’Italie, ont par ailleurs offert leur aide au gouvernement tunisien pour prévenir les risques de marée noire.

La Corée du Nord affirme avoir amélioré l’efficacité de ses “armes nucléaires” tactiques. La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir d’essai d’armement, en présence de son leader Kim Jong-un, ont rapporté dimanche les médias d’État. Cette nouvelle arme devrait permettre d’augmenter l’efficacité des armes nucléaires tactiques nord-coréennes, assurent-ils. “Des images publiées dimanche par le journal officiel nord-coréen Rodong-Sinmun montrent le leader du pays, Kim Jong-un, souriant et applaudissant, alors qu’il observe le tir de ce que journal décrit comme une ‘nouvelle arme tactique’, écrit CNN sur son site. Selon les experts, l’arme serait un nouveau missile balistique à courte portée. Plusieurs responsables et analystes estiment que la Corée du Nord pourrait effectuer le septième essai nucléaire de son histoire dans les semaines à venir.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles