Zelensky, superhéros sans cape ni pouvoir d’un nouveau roman graphique

Photo Tidalwawe Productions

L’éditeur américain indépendant de bandes dessinées TidalWave Comics publiait aussi bien des aventures de super-héros que des sujets sur les Beatles, la reine du disco Donna Summer, voire une version futuriste de Roméo et Juliette. Depuis le 18 mai, il met en circulation un nouveau tome, consacré au président ukrainien Volodymyr Zelensky.

De quoi laisser perplexe l’hebdomadaire ukrainien Focus, qui écrit que l’on peut y voir, entre autres, “des images du début de la guerre – le 25 février 2022. Zelensky est à Bankova [le siège de la présidence] avec son équipe – le ministre de la Défense, Oleksiy Reznikov, son chef de cabinet, Andriy Yermak, et son adjoint, Mykhaïlo Podolyak”.

Les origines ukrainiennes de l’éditeur

Dessiné par l’illustrateur Pablo Martinena, “également auteur des biographies de Nelson Mandela, Donald Trump, David Beckham”, le scénario de “ce volume de 22 pages sur papier glacé” est signé Michael Frizell. “Ce livre revêt à mes yeux une grande importance, du fait de mes origines ukrainiennes, déclare l’éditeur américain Darren J. Davis. Tous mes grands-parents ont émigré d’Ukraine. Je voulais m’en servir non seulement pour raconter une histoire intéressante, mais aussi pour apporter ma contribution à la cause, d’une certaine façon.”

“Une partie de l’argent de la vente sera reversée à la Croix-Rouge internationale”, souligne Focus, qui “a demandé à Ihor Loukyantchenko, caricaturiste et illustrateur ukrainien réputé qui a déjà travaillé sur des bandes dessinées abordant des sujets politiques, d’évaluer ce produit de la pop culture américaine.”

Représentation “épique” mais trop statique

“La bande dessinée américaine sur Zelensky, c’est un mélange de BD biographique et de BD de superhéros. Ils ont pris des faits de la vie du président et les ont mis en scène d’une manière épique, sous forme de petit roman graphique”, commente Ihor Loukyantchenko.

“Si on compare les produits de TidalWave Comics avec les BD de superhéros de Marvel, sur ce point précis, il n’y a pas assez d’action : Zelensky, ici, n’est que debout ou assis. Je comprends qu’il est plus simple d’inventer des scènes dynamiques dans une BD sur Batman, quand il vole avec sa cape au-dessus de la ville. Mais là, on pourrait quand même imaginer un peu plus de fantaisie. Donc, Zelensky est devenu un superhéros de l’Amérique, mais sans cape, et il ne vole pas”, ironise l’illustrateur, qui conclut :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles