La Zarra, entre pop urbaine et variété française, cartonne avec le tube "Tu t'en iras"

·2 min de lecture
La Zarra dans le clip de
La Zarra dans le clip de

876450610001_6290423996001

Difficile de passer à côté de Tu t'en iras, son tube de cet hiver. Avec son look années 1940, la chanteuse canadienne débarque à Paris et semble en bonne voie pour conquérir le coeur des français. En visite au Trocadéro, elle confie ses impressions à BFMTV:

"Avoir eu cet accueil chaleureux me donne l'espoir de peut-être réussir à offrir quelque chose qui va rentrer dans le patrimoine français", confie-t-elle.https://www.youtube.com/embed/GfVpI8Sf-RQ?rel=0

"On ressent vraiment les émotions, dans les chansons d'antan"

Il faut dire que son vibrato rappelle celui d'Edith Piaf, et que la jeune chanteuse a été bercée par la chanson française. De Barbara à Jacques Brel, les standards de la variété hexagonale ont rythmé son enfance canadienne et rejaillissent dans sa musique:

"On ressent vraiment les émotions, dans les chansons d'antan", estime-t-elle. "Ça fait rêver, cette espèce de nostalgie mélancolique qui pour moi est la meilleure façon d'exprimer ses émotions."

"Le rap et la variété, c'est la même chose"

Un goût pour la chanson française qui ne l'empêche pas de reprendre PNL. En juillet dernier, elle a réuni le titre À l'ammoniaque du duo de rappeurs avec Mon Dieu, d'Edith Piaf, sur un même morceau. Car l'une des singularités de la chanteuse, c'est de mélanger tradition et modernité:

"Pour moi, le rap et la variété c'est la même chose. Des gens qui écoutent de l'urbain vont pouvoir consommer ma musique, tout comme une personne qui a la soixantaine."https://www.youtube.com/embed/ZhRlMIem2zE?rel=0

Prochaine étape pour la variété/pop urbaine de La Zarra: la scène. Car cette autodidacte n'a encore jamais donné de concerts.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles