Zapping télé de la semaine #79 : le fou rire de deux présentateurs face à des dessins d’enfants pas très réussis, la folie du bottle cap challenge…

·Journaliste
Zapping télé de la semaine #79 : le fou rire de deux présentateurs face à des dessins d’enfants pas très réussis, la folie du bottle cap challenge…

Vous êtes sur l’autoroute des vacances ou déjà les doigts de pieds en éventail sur la plage ? Vous ne faites pas partie de la team juillettistes et vous êtes coincés au bureau ? Où que vous soyez, accordez-vous une petite pause avec le meilleur de la télévision étrangère.

#1 Le rire d’un duo de présentateurs devant des dessins enfants… Très moches

Dans l’émission britannique This Morning diffusée mardi 2 juillet, les deux présentateurs ont lancé un sujet intitulé "Celui-là ne sera pas accroché sur le frigo" pendant lequel ils n’ont pas réussi à rester sérieux très longtemps. Holly Willoughby et Phillip Schofield pleuraient de rire en montrant à l’écran des dessins pas vraiment réussis réalisés par des enfants. Et certaines œuvres étaient – sans le vouloir évidemment – assez tendancieuses. On vous laisse juger par vous-mêmes.

#2 Le Bottle Cap Challenge, au cas où vous soyez passé à côté

Vous en avez très certainement entendu parler mais si jamais vous vivez en ermite depuis la canicule, on vous propose une petite séance de rattrapage. Jason Statham, Donnie Yen, John Mayer… Toutes ces stars ont cassé Internet en réalisant le Bottle Cap Challenge sur Instagram. Le but ? Donner un coup de pied dans une bouteille (version arts martiaux hein pas juste en tapant nonchalamment une canette par terre) afin de dévisser son bouchon simplement avec la force de la frappe. Et forcément, ce qui devient viral sur la Toile atterrit forcément à la télévision américaine.

#3 Un présentateur de CNN fustige Donald Trump

L’une des figures emblématiques de CNN n’a pas mâché ses mots concernant la politique de Donald Trump concernant les migrants. Mercredi 3 juillet, Anderson Cooper est revenu sur un tweet du président des États-Unis qui disait que les migrants "vivent bien mieux maintenant que dans leur pays d’origine". Il a expliqué que, selon lui, c’était une façon de dire à tous ces gens – qui rappelons-le, pour la plupart, vivent dans des camps séparés de leurs enfants ou de leur famille – "Suck it up". Qu’on pourrait traduire en Français par "Fais avec", version moins polie of course.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles