Zapping : Marine Le Pen s'attaque à "Quotidien", Rachida Dati déchaînée, Benjamin Castaldi vexé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"La Veille Pure Médias". Le premier tour de l'élection présidentielle, qui a vu Emmanuel Macron et Marine Le Pen se qualifier comme en 2017, a été abondamment commenté cette semaine. Dès dimanche soir, sur BFMTV notamment, Rachida Dati, échaudée par le mauvais score historique réalisé par la représentante de la droite Valérie Pécresse, a sorti l'artillerie lourde, n'hésitant pas à remettre en place qui le chef du service politique de la chaîne d'information, qui un de ses opposants, l'élu du Rassemblement national, Julien Odoul.

"Il n'y a pas de journalistes chez 'Quotidien' !"

La candidate Marine Le Pen a tenu plusieurs conférences de presse thématiques ces derniers jours, dont une sur le thème de la démocratie. Elle a notamment été interrogée sur l'interdiction faite à l'émission "Quotidien" de Yann Barthès d'accéder à son QG dimanche soir. Droite dans ses bottes, la finaliste de la présidentielle a lâché : "Il n'y a pas de journalistes chez 'Quotidien' !". Sur France 5, dans "C à vous", Bertrand Chameroy a parodié la principale chanson de "La reine des neiges" pour imaginer à quoi ressemblerait la France sous la présidence de Marine Le Pen.

Toujours sur le service public, mais cette fois dans "N'oubliez pas les paroles" sur France 2, Nagui a vu sa place d'animateur être menacée par le maestro du moment, Kristofer. De son côté, M6 a fêté ses 35 ans en réunissant de nombreux présentateurs, dont Julien Courbet, qui a joué...

Lire la suite


À lire aussi

Homophobie dans les vestiaires : Tensions entre Bixente Lizarazu et la ministre Elisabeth Moreno dans "Quotidien"
Zapping : Jean-Pierre Mocky se lâche sur la plastique d'Aurélie Filippetti sur RMC
Ukraine : La mise au point de "Quotidien" après une séquence sur le double discours supposé d'Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles