Zaporijjia, Trump, Argentine : les informations de la nuit

IAEA / via REUTERS

Ukraine : la centrale de Zaporijjia à nouveau déconnectée. Les bombardements autour de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupée par les forces russes, ont à nouveau entraîné sa déconnexion, samedi, du réseau électrique. “La centrale a été déconnectée de sa dernière ligne électrique principale extérieure, après les bombardements de vendredi soir, forçant les ingénieurs à utiliser une ligne de secours à basse tension” pour assurer le refroidissement du combustible nucléaire, rapporte le New York Times, citant l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Samedi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a proposé au président russe Vladimir Poutine une médiation pour débloquer la situation à la centrale de Zaporijjia, que les forces russes et ukrainiennes s’accusent mutuellement de bombarder depuis plusieurs semaines.

Trump traite Biden d’“ennemi de l’État”. Deux jours après les virulentes attaques du président américain Joe Biden contre “l’extrémisme” des partisans les plus fidèles de Donald Trump, l’ancien président a rétorqué samedi que Biden était le véritable “ennemi de l’État”. “Cette semaine, Joe Biden est allé à Philadelphie pour délivrer le discours le plus violent, haineux et porteur de division jamais prononcé par un président américain”, a déclaré Donald Trump lors d’un meeting en Pennsylvanie, à deux mois des élections de mi-mandat, selon des propos rapportés par Fox News. Il a également fustigé la récente perquisition du FBI à son domicile de Mar-a-Lago, en Floride, qualifiant l’enquête d’“abus de pouvoir”.

Argentine : la légionelle fait quatre morts dans une clinique privée. Après plusieurs jours d’enquête, les autorités sanitaires argentines ont identifié une bactérie de légionelle comme étant la responsable de la mort de quatre personnes dans une clinique privée de Tucumán (nord-ouest du pays). La bactérie, “qui peut se trouver dans les canalisations ou dans le système d’air conditionné”, a provoqué onze infections et quatre décès, consécutifs à des pneumonies, précise Infobae. La majorité des personnes infectées font partie “du personnel de santé” et “les cas graves ont été observés chez les patients à risques ou présentant des comorbidités”, ajoute le site.

[...] Lire la suite sur Courrier international