Zanzibar : l'indispensable culture des algues

Sur la plage de Zanzibar, bordée par l'océan indien, à côté des marcheurs et des touristes, les pêcheuses d'algues font partie du paysage. Dans un petit village, les pieds dans l'eau cristalline, Khadija Nassor cultive des algues depuis cinq ans. Une activité qui lui assure son indépendance économique. "Certains jours, je viens pour planter, d'autres pour ramasser. Là, je suis en train de ramasser les herbes qui peuvent abîmer les algues", explique la pêcheuse d'algues.

Zanzibar est l'un des plus gros producteurs mondiaux d'algues Après avoir lié des boutures d'algues sur un cordage et planté les piquets, il faut attendre deux mois pour les ramasser. Une récolte en pleine chaleur. "C'est le travail, même si vous êtes dans un bureau, il faut travailler. On a un chapeau, des lunettes, il faut accepter l'environnement", précise Khadija Nassor. Originaire des Philippines, la culture des algues a démarré à Zanzibar en 1989. L'île est devenue l'un des plus gros producteurs au monde.