Les Z'amours : la technique de ce candidat pour "larguer" sa chérie est à la fois drôle et extrêmement mesquine ! (VIDEO)

·1 min de lecture

Ce vendredi 8 août, on a eu droit à trois stéréotypes de couples très différents dans l'émission Les Z'Amours, présentée par Bruno Guillon sur France 2. L'un d'eux, constitué de deux jeunes parisiens nommés Antoine et Tara, n'a pas rechigné à livrer les petits secrets de son intimité. L'une des questions portaient sur LE moment où monsieur a provoqué les larmes de sa moitié. La candidate a alors expliqué que son chéri l'avait faite pleurer un soir, puisqu'il l'avait invitée au restaurant dans le simple but... de la quitter. Mais elle a ensuite expliqué qu'il avait eu aussitôt des remords et que la séparation avait finalement été avortée une fois rentrés à la maison. Lorsque ça a été à son tour de trouver la réponse de sa moitié, Antoine n'a pas eu beaucoup de difficulté à trouver la bonne piste. Il a en effet évoqué ce fameux dîner aux chandelles qu'il avait volontairement transformé en guet-apens amoureux. "J'étais parti pour la larguer. C'était pas terrible. En plus on était dans l'une de ces restaurants où la table donne sur la cuisine. Et donc devant tout le monde, elle a pas du tout apprécié", s'est-il souvenu.

De quoi interpeller l'animateur, qui lui fait alors remarquer : "Mais pourquoi cette invitation au restaurant pour la quitter ? Pourquoi ne pas le faire dans la rue ou à la maison ?" Antoine, visiblement pas trop dérangé de passer pour un goujat, et plutôt apte à tourner la chose en dérision, se fend alors d'une explication pour le moins désopilante... mais drôle. "Bah (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

BFMTV : la matinale week-end de la chaîne bientôt diffusée en simultané... à la radio !
La Fête de la chanson française (France 2) : Pascal Obispo et Chimène Badi mettent le feu sur un tube de Johnny Hallyday ! (VIDEO)
Les Enfoirés 2021 : date de diffusion, artistes présents, chansons... Tout ce qu'il faut savoir sur la prochaine édition !
"Je ne veux pas refaire Koh-Lanta mais…" : la crainte d'une ex-gagnante sur le prochain All-Star
Le correspondant de France Télévisions Loïc de La Mornais raconte sa folle journée au côté des manifestants trumpistes au Capitole