Zahia Dehar : "L'expression fille facile a été créée avec pour objectif d'emprisonner les femmes"

Laetitia Ratane
Zahia Dehar et Rebecca Zlotowski nous parlent libération des corps et des cœurs à l'occasion de la présentation à Cannes du lumineux et édifiant "Une fille facile", récompensé ce soir à la Quinzaine des réalisateurs. Rencontre sans filtre...

Dans Une Fille facile, elle a des airs de Brigitte Bardot époque Le Mépris, plus sexy que naturelle, un peu naïve, totalement sulfureuse. A notre micro, elle est déterminée, trouve les bons mots et ne se laisse pas impressionner. Il faut dire qu'elle est très bien accompagnée, par une cinéaste, toujours aussi percutante et engagée, déterminée à la mettre en lumière, avec ses failles, sa liberté, sa sexualité et son corps exposés. Rencontre avec Zahia Dehar et Rebecca Zlotowski, deux femmes décomplexées.

Découvrez les premières images d'Une fille facile:

 

Propos recueillis par Laetitia Ratane à Cannes le 21 mai 2019. Cadre : Julien Lambert.