Les Z’Amours (France 2) Bruno Guillon : "Ce sont les couples qui font le succès de l'émission"

Y a-t-il une ambiance un peu particulière sur le tournage des émissions spécial Saint-Valentin ?

Bruno Guillon : C’est l’effervescence ! La Saint-Valentin, pour Les Z’amours, c’est un peu comme la fête nationale ! C’est le moment de l’année où même les moins romantiques se reconnectent avec la notion de couple.

Dans l’émission d’aujourd’hui, vous rendez hommage aux seniors. Qu’est-ce qui vous a le plus surpris avec eux ?

J’ai découvert que les problématiques de couple sont parfois les mêmes, que l’on ait 78 ou 15 ans, cinquante ans de vie commune ou cinq mois ! C’est drôle…

Grâce aux seniors, avez-vous découvert la recette de l’amour qui dure ?

La recette, c’est l’anti-monotonie. Il faut sans cesse surprendre, faire que tous les jours soient différents. Dans l’émission du jour, je pose la question : « Quel est le prénom de la dernière personne qui vous a dragué ? » L’un des candidats a donné un prénom qui a totalement déstabilisé sa femme. Nous sommes tous soumis aux mêmes tics, aux mêmes petits travers. En amour, nous sommes tous logés à la même enseigne.

À lire également

Les Z’amours : Bruno Guillon recadre un internaute homophobe

Être romantique, c’est une qualité indispensable pour... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi