Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia part à la retraite et fait don de l’entreprise

Le fondateur de Patagonia, Yvon Chouinard, a légué son entreprise à la lutte contre le changement climatique
Patagonia Le fondateur de Patagonia, Yvon Chouinard, a légué son entreprise à la lutte contre le changement climatique

Patagonia

PLANÈTE - « La Terre est maintenant notre seul actionnaire ». C’est la position que choisit Yvon Chouinard, fondateur de la marque Patagonia au moment de partir à la retraite. Passionné d’escalade et d’aventure, et engagé sur les questions environnementales, l’Américain de 83 ans fait don de son entreprise… À la planète.

Depuis sa création en 1973, la marque californienne propose des vêtements de sport de plein air, pour aller skier à la skier ou escalader à la montagne ou encore surfer. Très vite, son fondateur a voulu que ces produits soient éco-conçus : Patagonia a ainsi été l’une des premières entreprises à commercialiser des polaires faites à partir de bouteilles recyclées.

Patagonia est aussi à l’origine du mouvement mondial 1 % for the planet, qui regroupe des entreprises qui ont décidé de reverser 1 % de leur chiffre d’affaires à des associations de préservation de l’environnement. Une forme de « taxe pour la Terre », reprise par 1 000 entreprises en France. Transparence sur la provenance des matières premières, campagnes de sensibilisation, soutien aux actions écologistes : Patagonia a multiplié les engagements pour la planète ces dernières décennies.

Patagonia, l’entreprise qui vaut 3 milliards

À l’heure de sa retraite, Yvon Chouinard a voulu aller plus loin. Alors que son entreprise vaut aujourd’hui trois milliards de dollars selon le New York Time, il a tout bonnement décidé de la léguer à des organismes engagés dans lutte pour l’environnement. En accord avec sa femme et ses deux enfants, il a décidé de transférer 100 % de leurs parts dans l’entreprise à un trust, qui sera chargé de s’assurer que ses valeurs sont respectées, et les profits de l’entreprise seront désormais versés à Holdfast Collective, une ONG qui lutte contre la crise environnementale et pour la protection de la nature.

La marque a annoncé la nouvelle sur twitter, dans la plus grande des simplicités : « Salut les amis, on vient de donner notre entreprise à la planète Terre ». Yvon Chouinard espère que son geste inspirera d’autres entreprises à aller vers un nouveau modèle de réussite économique, plus vertueux : « nous pouvons sauver notre planète si nous nous y engageons » veut-il croire.

Le dirigeant de Patagonia donne plus d’explications sur sa démarche dans une lettre, publiée sur le site de l’entreprise : « une option était de vendre Patagonia et de donner tout l’argent, admet-il, mais nous ne pouvions pas être sûrs qu’un nouveau propriétaire maintiendrait nos valeurs ou garderait l’ensemble de nos employés ».

Faire entrer Patagonia en Bourse aurait été « un désastre », ajoute le fondateur de la marque : « Même les entreprises cotées avec de bonnes intentions sont soumises à trop de pression pour créer des gains à court terme au détriment de la vitalité et de la responsabilité à long terme ». Pour les années à venir, la famille Chouinard continuera à « guider » le travail du trust et de l’association, mais n’en touchera plus un centime.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi