Yves Veyrier appelle un Bruno Le Maire "conforté" à "y aller franco" en interdisant les licenciements dans les entreprises aidées par l'État

franceinfo

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, a appelé mardi 7 juillet sur France Inter le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, conforté à l'occasion du remaniement, à "y aller franco" en poussant plus loin les "quelques bonnes réactions spontanées" qu'il a eues "au moment du confinement". Yves Veyrier demande notamment au gouvernement d'interdire le versement des dividendes pendant cette période, et d'interdire les licenciements dans les entreprises qui ont bénéficié d'aides publiques.

Interrogé sur le remaniement, Yves Veyrier a semblé se réjouir du maintien de Bruno Le Maire à l'Économie. "Heureux ? Je ne sais pas, on va voir ce que ce seront les politiques qui seront mises en œuvre, les actes". Mais le ministre de coronavirus. "Bruno Le Maire a eu quelques bonnes réactions spontanées au moment du confinement, quand ont été mises en place des mesures de soutien à l'économie, notamment l'activité partielle, ouverte largement, lorsqu'il a appelé les entreprises à modérer le versement des dividendes, voire, s'il y a aide publique, à ne pas verser de dividendes", a rappelé Yves Veyrier, avant de l'appeler à aller plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.