Yves Lecoq raconte la marionnette de Bernard Tapie aux "Guignols de l'info"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Yves Lecoq au Téléthon en 2013. - Kenzo Tribouillard / AFP
Yves Lecoq au Téléthon en 2013. - Kenzo Tribouillard / AFP

Yves Lecoq était en direct ce dimanche midi sur BFMTV, afin de réagir à la mort de Bernard Tapie, survenue ce matin. Très touché par la disparition de l'homme d'affaires, l'humoriste et voix historique des Guignols de l'info a rendu hommage à Tapie, dont il a doublé le personnage durant des années.

"Je me joins à tous pour être admiratif devant le courage de l'homme dans ce combat de dernière minute", a-t-il commencé, avant de parler du "personnage Tapie".

"Pour les Guignols, c'est une imitation qui a duré longtemps", a-t-il raconté. "Pendant trente ans, j'ai eu l'occasion de beaucoup l'imiter, notamment au moment du feuilleton OM-VA, mais il y a eu d'autres occasions et il l'a toujours pris avec intelligence, je pense, car on avait gardé de bons rapports. J'ai été reçu dans ses émissions et il n'en voulait pas à l'imitateur pour l'imitation."

Une marionnette qui l'a aidé à se rapprocher du public

Pour imiter Bernard Tapie, Yves Lecoq a "accentué son discours à travers des mots iconiques écrits par les auteurs" de l'émission.

"Ma voix s'écoulait presque naturellement dans la sienne, parce qu'on était un peu dans le même registre au niveau de la voix", a-t-il précisé avant de concéder: "C'était plus facile à choper dans le chanté que dans le parlé."

Yves Lecoq estime aussi que la marionnette de Tapie, qui s'est éteint à 78 ans, a aidé l'homme à se rapprocher du public, voire à redorer son image. "C'est vrai que c'était un coupable à l'époque, et à force d'insister là-dessus, l'humour a un peu effacé le côté gênant de sa situation et ça, il en était conscient", a analysé l'humoriste. "Plus les gens riaient de ce qu'il avait fait d'un peu risqué... plus ça passait, à travers le rire, et donc Tapie en a bénéficié, il savait très bien que ça lui profitait."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles