Yves Lecoq endetté : "Ce n'est pas très agréable à vivre"

Invité ce mardi 12 mai de l’émission L’instant de luxe sur Non Stop People, Yves Lecoq a répondu sans filtres, aux questions qui lui ont été posées sur sa situation financière. “En ce moment, c’est pas terrible mais ça va revenir,” a confié la légende des Guignols de Canal+. “Vous savez quand on vous arrête du jour au lendemain, il y a quand même des choses qui continuent à tomber. Moi, j’ai des charges,” commence à expliquer ce dernier. “L’impôt sur la fortune ?” demande alors Jordan de Luxe. “Non moi je n’ai pas d’impôt sur la fortune tellement je suis endetté par les châteaux. J’ai des charges pour leur entretien et je n’ai plus les revenus. Il faut le temps de revendre des choses pour pouvoir rembourser tout ça,” a détaillé Yves Lecoq avouant au passage, n’avoir “jamais eu beaucoup de chance avec l’argent”.

"Je n'ai pas peur"

Lorsque Jordan de Luxe évoque “les salaires hallucinants de l’époque des Guignols” entre 20.000 et 40.000€, Yves Lecoq avoue avoir été “un enfant gâté chez Canal” mais qui a toujours dépensé son salaire dans l’entretien coûteux de ses châteaux. “Un château, ça ne vaut rien. Ca s’achète à crédit. Le premier que j’ai acheté était moins cher qu’une ferme,” confie le propriétaire de quatre châteaux qui estime à 40.000€ par mois environ, le montant des charges de ses biens. “Je n’ai pas d’argent de côté ni d’assurance vie. J’ai tout mis là dedans,” Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi