Yves Jégo – M. le Président, l’outre-mer attend un geste de bon sens !

Par Yves Jégo*
·1 min de lecture
Une zone de tests Covid en Guadeloupe.
Une zone de tests Covid en Guadeloupe.

À la suite d'une recrudescence de l'épidémie sur le territoire métropolitain et dans quelques territoires d'outre-mer comme Mayotte et la Guyane, le gouvernement a pris la décision de fermer les frontières françaises, sauf motif impérieux, au départ et à l'arrivée de tout pays hors des limites de l'Union européenne. Concernant les pays européens, l'entrée sur notre territoire est soumise à un test PCR.

Kafka a rejoint la réalité quand les territoires français d'outre-mer se sont vu appliquer les mêmes dispositifs que les pays hors Europe. Tout déplacement familial ou professionnel en provenance ou à destination des outre-mer, sauf motif impérieux, est donc désormais interdit. Un préfet vient même d'ajouter une condition renforçant le motif impérieux et exigeant que les pièces justificatives lui soient adressées au moins six jours avant le départ ! Nos outre-mer sont désormais verrouillés comme ne l'est aucun département français, même ceux qui sont infiniment plus touchés par le Covid-19.

La mesure soumettant l?accès et le départ de ces territoires aux motifs impérieux est injuste, brutale et catastrophique pour l?économie de nos départements océaniques.

Au regard des chiffres de la pandémie dans la grande majorité des territoires, rien ne justifie l'excès de cette mesure discriminatoire. Avant cette décision, de nombreux touristes se sont rendus en fin d'année aux Antilles ou à La Réunion sans effet sur la pandémie et avec un formidable coup de pouce au sect [...] Lire la suite