Yves Coppens a rejoint Cousteau et Tazieff pour discuter de Lucy et de la noosphère

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour deux générations de Français nés après la Seconde Guerre mondiale, il existait une poignée d'icônes de la Science qui étaient aussi des « saventuriers » à divers degrés. Alors que les souvenirs de Jacques-Yves Cousteau, malgré le  Cousteau Day, et d’Haroun Tazieff, se sont largement estompés dans le paysage médiatique au point qu’ils sont peut-être quasiment inconnus d’une large part de la génération des milléniaux, il restait encore parmi ces icônes le paléoanthropologue Yves Coppens.

Yves Coppens (1934 - 2022). © Université de Rennes I.
Yves Coppens (1934 - 2022). © Université de Rennes I.

Célèbre pour ses travaux sur l’origine de l’Homme et co-découvreur avec Donald Johanson et Maurice Taïeb de l’Australopithecus afarensis nommé Lucy le 24 novembre 1974 sur le site de Hadar, en Éthiopie, sur les bords de la rivière Awash, c’est par son éditrice, Odile Jacob, que l’on a appris ce mercredi 22 juin 2022 qu’il était décédé le matin à l’âge de 87 ans. La nouvelle touche particulièrement Futura puisqu’il était l’un de nos parrains, avec d’autres hélas disparus, comme Pierre-Gilles de Gennes et Axel Khan.

Rappelons qu’au moment de sa découverte, Lucy était le plus ancien et le plus complet squelette fossile de l'espèce éteinte Australopithecus afarensis connu car on l’avait retrouvé dans des terrains âgés d’environ 3,18 millions d’années. Possédant des caractéristiques montrant qu’elle pouvait être bipède de son vivant, Lucy a longtemps été considérée comme la représentante d’une espèce à l’origine de la lignée humaine, ce qui avait donc fortement contribué à la notoriété de ses découvreurs et par conséquent d’Yves Coppens. Mais,  aujourd'hui, la majorité des chercheurs estiment que la branche des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles