Yves Citton: «Nos vies sont conditionnées par les orientations de nos attentions décidées dans les bourses et à Wall Street»

Antoine Magallon

VIS!ONS - Yves Citton est professeur de littérature et media à l’Université Paris 8 et auteur du livre «Pour une écologie de l’attention» aux éditions du Seuil

« A la marge, nous sommes en concurrence avec le sommeil », cette phrase est signée de Reed Hastings, le fondateur de Netflix. Jamais dans l’histoire récente de l’humanité nous avons disposé d’autant de temps libre. Et jamais la rivalité pour l’occuper n’a été aussi féroce. Résultat, notre attention, le fait de se fixer sur une tâche en particulier comme lire précisément ce livre ou regarder ce film, est devenue une denrée rare. Une marchandise que se disputent des milliers d’entreprises comme Google, Facebook, mais aussi 20 Minutes, Gallimard, EA Sports ou encore Universal Music.

Yves Citton.

Les spécialistes appellent ça l’économie de l’attention. En opposition à ce concept, le chercheur Suisse Yves Citton en a forgé un autre : l’écologie de l’attention. Qui nous pousse à nous interroger sur pourquoi et comment notre attention est captée tantôt par un livre de cuisine, tantôt par une série Netflix. Interview.

Est-ce un problème pour vous de vivre dans un monde dans lequel nous ne pourrons jamais tout lire, tout voir et où, de ce fait, notre attention est constamment sollicitée ?

C’est une t(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Sans y faire attention nos écrans ont mangé l'attention de nos enfants
La détection de signaux faibles, un exercice intellectuel qui peut rapporter gros
Techlash, blitzscaling, storylying… Les auteurs des « Possédés » décrivent un monde de la tech très trash
Hydrogen One: La société Red enterre son projet de smartphone holographique