Dans les Yvelines, le chant du coq sème la zizanie

·1 min de lecture

Polémique à Magnanville (Yvelines) à cause d'un coq. Depuis la mi-juin, un poulailler a été installé près du collège, dans le but de sauver la race des "poules de Mantes", une espèce rare. Si l'initiative partait d'un bon sentiment, elle n'est pas du goût de tous. Comme le relate Le Parisien, depuis quelques jours, la principale de l'établissement et le maire de la commune s'écharpent à ce sujet. La première a demandé expressément à Michel Lebouc (DVG) de déplacer un coq noir, qui gêne, selon elle, le travail des élèves et des professeurs.

"Son chant gêne notre activité. Lorsque je reçois un parent ou un élève, il est difficile de maintenir le sérieux nécessaire pour un rappel de la règle, annoncer une sanction ou écouter une situation complexe. Le poids des paroles est anéanti", a-t-elle écrit dans un courrier adressé à l'édile et relayé par le quotidien francilien. "Hors de question" pour le maire, qui fustige l'attitude "choquante" et "égoïste" de la principale. "Je ne déplacerai pas le coq, c’est hors de question. Son attitude est choquante ! Tout cela est tellement égoïste alors que ma démarche est essentiellement environnementale", a-t-il réagi.

>> A lire aussi - Horripilé par les coqs de son voisin, il dépose plainte

Et la situation pourrait davantage se tendre, Michel Lebouc s'étant déjà porté volontaire pour accueillir des moutons, des canards ou encore un paon, dans cette ferme. Ce coq n'est pas le premier à faire parler de lui. Comme le rappelle BFMTV, en 2019, le désormais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO de Tokyo : à quelques jours du coup d'envoi, un premier cas de Covid-19 au village olympique
Covid-19 : le Pas-de-Calais réinstaure le masque en extérieur sur le littoral
Désinformation : le ton monte entre Joe Biden et Facebook à propos des vaccins
Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les Britanniques revenant de France
La Suisse reçoit une belle commande de l'Armée française

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles