Yvelines: un animateur visé par des plaintes pour agression sexuelle et viol sur des enfants

·1 min de lecture
Un enfant dans une école maternelle (image d'illustration) - CHRISTOF STACHE / AFP
Un enfant dans une école maternelle (image d'illustration) - CHRISTOF STACHE / AFP

"Un animateur est accusé d'attouchements sexuels envers beaucoup d'enfants (...) sur le temps de la cantine, la garderie du soir, les mercredis et les vacances scolaires." Voilà le message d'alerte publié en novembre et partagé par de nombreux parents d'élèves de la ville de Chatou, dans les Yvelines. L'animateur en question aurait agressé 13 enfants âgés de 3 à 5 ans, rapportait mercredi soir Le Parisien.

Contacté par BFMTV.com, le parquet de Versailles confirme qu'une enquête préliminaire a été ouverte dès le mois d'octobre à la suite d'une plainte déposée par les parents d'une petite fille de 5 ans. Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale. Au moins deux familles ont porté plainte pour viol, selon nos confrères.

"Aucune décision n’est prise à ce jour" à propos des suites judiciaires de cette affaire, précise la procureure Maryvonne Caillibotte, auprès de BFMTV.com.

L'animateur a été suspendu

"Ma fille n’arrêtait pas de pleurer la nuit, elle parlait d’un monstre dans les toilettes et ne voulait pas aller à la cantine. Elle était en moyenne section quand ça a commencé. Pendant deux mois ça s’est calmé, et ça a repris à la rentrée de septembre", confie une mère d'élève auprès du Parisien.

Selon les récits de parents recueillis par nos confrères, l'animateur s'en prenait aux enfants notamment en organisant des jeux à caractère sexuel et en les carressant de manière inappropriée.

L'individu, âgé d'une vingtaine d'années, travaillait pour la mairie de Chatou depuis 2018 et intervenait sur les temps périscolaires dans les cinq écoles maternelles de la ville. Il a depuis été suspendu, précisent nos confrères.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles