Yseult explique pourquoi elle a pris la décision de quitter la France

·2 min de lecture

Yseult est un peu fatiguée des polémiques à son égard. Interviewée par The Guardian ce vendredi 26 mars, Yseult a annoncé avoir quitté la France pour la Belgique, dans le but de mieux vivre son art, elle qui se sent "blâmée" dans l'Hexagone.

En ce moment Yseult n’a plus envie de se taire. Celle qui a remporté le prix Victoire de la révélation de l'année le mois dernier ne se veut pas la porte-parole de toute une génération mais plutôt montrer que des femmes comme elle existent. L'artiste fait d'ailleurs beaucoup parler d'elle, pour son franc-parler et son engagement, qui ne passent pas auprès de tout le monde. Pour cause, l'interprète de La vague n'a pas sa langue dans sa poche, notamment pour évoquer ses combats contre les discriminations raciales et grossophobes, deux causes qui ont une grande importance pour elle.

Dans une interview accordée au journal britannique The Guardian ce vendredi 26 mars, elle le dit d’ailleurs : "Mon but est juste d'être consciente de l'environnement hostile dans lequel notre génération évolue, en tant que citoyenne et en tant qu'artiste (...) Je voudrais que les minorités autrefois invisibles en France aient une place dans l'espace culturel. Pas pour le point unique d'être représenté, mais pour ce que nous pouvons apporter. Nous voulons être présents dans la culture parce que nous sommes le présent de la société. Nous voulons que nos contributions soient créditées"

La chanteuse de 26 ans est pourtant fatiguée de combattre. Elle a annoncé avec fracas avoir déménagé en Belgique. La raison ? Son traitement en France : "En France, je me sens blâmée pour être simplement moi-même", confie-t-elle en expliquant avoir choisi pour refuge Bruxelles, plus "éclectique". "Ses habitants accueillent (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Ce contenu peut également vous intéresser :

Capital : Emmanuel Chain dévoile la raison très coquine qui explique le succès de l'émission
Julien Courbet raconte la fois où on l'a accusé d'aller « dans des boîtes à partouze » en plein direct
Vianney décomplexé pour parler de sa foi : "Je suis tout seul dans mon délire"
VIDEO Danièle Gilbert tacle Bernadette Chirac dans Les Enfants de la télé
VIDEO Les enfants de la télé : cette blague d'Antoine de Caunes qui a mis Laurent Ruquier dans l'embarras