Pour une youtubeuse victime de la "Ligue du LOL", "voir qu'il y a des sanctions, c'est un signal pour dire qu'il n'y a plus d'impunité"

franceinfo
La youtubeuse scientifique Florence Porcel a témoigné, mardi sur franceinfo, du harcèlement dont elle a été victime par certains membres de la "Ligue du LOL".

Plusieurs membres de la "Ligue du LOL", un groupe d'hommes ayant depuis accédé à des postes à responsabilité dans les médias, ont été suspendus par leur rédaction pour l'avoir harcelée, elle et des dizaines d'autres personnes sur internet. La youtubeuse scientifique Florence Porcel a témoigné, mardi 12 février sur franceinfo.

>>> On vous explique ce qu'est "La Ligue du LOL", ce groupe de journalistes accusés de cyberharcèlement

franceinfo : Comment s'est concrétisé le harcèlement ?

Florence Porcel : C'était au tout début de mon arrivée sur Twitter, fin 2009 début 2010. Ça a commencé par des tweets malveillants, injurieux, insultants, de manière ciblée et répétée. Ensuite il y a eu des photomontages à caractère pornographique. Puis quelques-uns d'entre eux sont venus m'intimider physiquement, dans la vraie vie. Ça s'est terminé par un canular téléphonique qui a été mis en ligne.

Quel était ce canular ?

C'est quelqu'un qui s'est fait passer pour Laurent Bon, le producteur du "Petit Journal", qui me proposait une place à la saison suivante. Je travaillais sur France 5, j'étais co-animatrice d'une émission et intermittente. Je ne savais donc pas du tout si j'allais avoir du travail l'année suivante. Forcément, c'est une situation délicate. J'ai voulu y croire un petit peu. Puis (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi