La youtubeuse Juju Fitcats pose topless et livre un message important à ses fans

·1 min de lecture

Sur Internet, Juju Fitcats, qui partage la vie de Tibo InShape, est une source de feel good et de positive attitude. En effet, la jeune femme se confie régulièrement à ses fans, que ce soit contre la "jalousie entre femmes", la "course aux meilleurs" sur les réseaux sociaux ou encore pour dévoiler sa "cellulite" qui la "complexe" comme beaucoup de ses abonnées. Il y a quelques semaines, avec Tibo InShape, ils avaient même monté un clash de toutes pièces pour révéler publiquement les nombreux messages de haine qu'ils reçoivent, visant aussi bien leur contenu que leur physique.

Quant à ses projets d'enfants, Juju Fitcats avait ainsi répondu au printemps : "Je me sens trop jeune. Je me sens bien plus jeune que 25 ans d'ailleurs ! [...] A la différence de beaucoup de jeunes filles qui très tôt ont senti l'envie d'être maman. [...] Je pense simplement que c'est quelque chose qui arrivera naturellement, quand ça doit arriver. Et si un jour j'en ressens l'envie au plus profond de moi, j'en serai la plus heureuse". Pas question, donc, de céder à la pression, de la société ou bien de ses proches, et c'est le message qu'elle a souhaité partager à nouveau ce mardi. "Tu sais, tu as le droit de désirer autre chose que ce que la société "a décidé" pour toi", commence Juju Fitcats sur Instagram.

Pour accompagner ce discours de motivation : un cliché sur laquelle Juju Fitcats apparaît deux fois, symétrique, tandis qu'elle pose topless et de dos dans un jean. "Tu n’es pas destiné à suivre le (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Jean-Pierre Pernaut très ému par la tendre surprise de Nathalie Marquay et ses enfants (VIDEO)
TF1 : Voici à quoi va ressembler le dernier journal de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut
Muriel Robin toujours très proche d'Alain Delon, malgré ses dérapages : "Je l'aime" (VIDEO)
A-t-elle réclamé le même salaire que Jean-Pierre Pernaut en arrivant sur TF1 ? La réponse surprenante de Marie-Sophie Lacarrau !
Mathieu Kassovitz défend la fermeture des cinémas et demande aux artistes d'arrêter de se plaindre : "On ne peut pas se regarder le nombril"