Un youtubeur fait un carton avec une vidéo sur la suppression des filières L, ES, S

Heidsieck, Louis
Gaspard Guermonprez a plus de 170 000 abonnés sur YouTube et 32 000 sur Facebook. / GG

Gaspard G., un Youtubeur de 19 ans, a dépassé les 3,5 millions de vues dans une vidéo évoquant la possible fin des filières S, L et ES au lycée. Le jeune homme fustige un système de sélection trop restrictif.

«Le problème de l’éducation nationale, c’est qu’elle met en avant des filières avant de mettre en avant des profils.» Bonnet gris sur le crâne et pull à zip grand ouvert, Gaspard G., «créateur de vidéos sur internet», évoquait mercredi 8 novembre dans une courte séquence sur son compte Facebook la possible suppression des filières au baccalauréat. Le jeune homme de 19 ans avait déjà fait quelques cartons en vidéo, notamment la visite de son campus aux États-Unis visionnée plus de 700.000 fois. Cette fois, Gaspard a déjà dépassé les 3,5 millions de vues, en cinq jours, et a été partagé par la page Facebook du parti d’Emmanuel Macron «En marche».


» LIRE AUSSI - Nino Arial, le Youtubeur devenu porte-parole de la lutte contre le harcèlement scolaire

«Aux yeux de mes parents et de la plupart de mes profs, j’ai toujours été un branleur.» Dans la vidéo, Gaspard Guermonprez, son vrai nom, argumente en faveur de la suppression des filières en expliquant que son parcours scolaire n’a pas été extraordinaire, mais qu’il a d’autres attributs à mettre en valeur: «Aujourd’hui, les compétences que je mets en avant dans mon profil Linkedin, c’est (sic) celles acquises au gré d’expériences, de livres lus, ou des compétences acquises grâce à des cours sur YouTube.»

Inadapté au système français

Gaspard a vécu à Lille avec ses parents jusqu’à l’âge de 15 ans. «À cet âge-là, je me suis senti inadapté au système français, raconte-t-il. Alors j’ai dit à mes parents que je voulais absolument aller aux États-Unis.» Là-bas, Gaspard commence à se faire connaître pour ses vidéos en forme de «carnet de voyage d’un Français à l’étranger», avant de se lancer sur des sujets aussi variés que «Ce que je sais de l’iPhone 8» ou «Mon histoire avec la musique». Après cette année passée près (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Nino Arial, le Youtubeur devenu porte-parole de la lutte contre le harcèlement scolaire 
5 youtubeurs pour apprendre en s’amusant 
Avec ses «antisèches», le youtubeur Cyrus North vous aide à réviser le bac 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Etudiant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages