Le youtubeur Acrobate94 mis en examen pour viol, violences et menaces de mort

Justine Chevalier
·2 min de lecture

Le youtubeur âgé de 29 ans est accusé par sa concubine de viol et de violences. Les faits se seraient passés le 15 janvier dernier dans un parc de Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne.

Le youtubeur Acrobate94, connu pour avoir escaladé un immeuble pour retirer une banderole du groupuscule d'extrême-droite Génération identitaire place de la République, en juin 2020, et pour avoir participé à l'émission de TF1 Ninja Warrior, a été mis en examen ce vendredi après-midi pour viol, violences aggravées, menaces de mort, le tout sur conjoint, et menaces sur une victime pour l'inciter à ne pas porter plainte.

Selon les informations de BFMTV, l'homme âgé de 29 ans a été pour l'heure placé en détention provisoire, suivant les réquisitions du parquet. Il a toutefois demandé un délai pour préparer sa défense. Le débat sur le fond pour le placement en détention provisoire aura lieu mardi.

Les premiers faits ont été dénoncés le 15 janvier dernier. Sa concubine depuis huit ans, mais avec laquelle le youtubeur ne vit pas, se présente ce jour-là au commissariat de Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Elle évoque auprès des policiers des violences, gifles, coups au visage, étranglement, commise quelques heures plus tôt, dans la nuit entre 2 et 5 heures du matin, dans un parc public de Chevilly-Larue. A ce moment-là, elle ne dépose pas plainte.

Le youtubeur reconnaît des violences mais pas le viol

Trois jours plus tard, le 18 janvier, cette femme de 28 ans revient au commissariat et cette fois-ci décide de porter plainte pour des violences. Elle décrit des claques, des coups au visage, des étranglements, des cheveux arrachés et des coups de pieds. Elle dénonce également un viol, à savoir une fellation. La victime, qui a fourni des certificats médicaux, présente des hématomes. Le médecin légiste qui l'a examinée lui a délivré 10 jours d'ITT.

Selon une source judiciaire, "un certain nombre d'éléments de l'enquête corroborent les faits dénoncés".

Le youtubeur Acrobate94 est interpellé le 3 février et placé en garde à vue. Il a été entendu à plusieurs reprises par les enquêteurs. Ses déclarations ont évolué au fil de ces auditions. Il reconnaît avoir vu la victime la nuit des faits. Il reconnaît aussi lui avoir donné des gifles, "parties toutes seules". Il évoque aussi une fellation mais assure que la victime était consentante.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :