Youssoupha regrette-t-il les paroles de sa chanson pour l'équipe de France ? Sa réponse cash

·1 min de lecture

Il fallait bien un petit grain de sable pour enrayer la belle machine bleue prête à rouler sur le championnat d'Europe de football. Alors que l'atmosphère autour de la sélection tricolore n'a jamais semblé aussi sereine - notamment en raison de la convocation de Karim Benzema - , c'est en coulisses que l'orage a frappé. Et l'homme pris dans la tempête n'est autre que le rappeur Youssoupha, auteur de l'hymne qui a accompagné l'annonce des vingt-six joueurs choisis par Didier Deschamps pour effectuer le doublé Mondial-Euro. Alors que ce fan de football se faisait une joie de participer à ce projet, il s'est heurté au scepticisme de plusieurs détracteurs, allant d'hommes politiques au président de la fédération. Il a fallu plusieurs jours au MC pour digérer cette polémique, lui qui l'a découvert alors qu'il se ressourçait en Cote d'Ivoire. Invité au micro de France Inter pour réagir à ce barouf, Youssoupha a d'abord pensé à "une blague" avant de trouver une interprétation à ces critiques.

Selon lui, ce n'est pas le texte qui a été attaqué, mais bel et bien son personnage, qui n'a jamais caché son militantisme sur des sujets comme le racisme ou la diversité. "En fait, je vois bien, après, que le ressort est politique sur ma personne, pour mettre en cause plein de gens, la Fédération française de football, le gouvernement et tout ça. On est plus du tout autour de la chanson", a-t-il souligné face à Augustin Trapenard, pointant le doigt sur "ces élus, des gens sérieux, qui portent des (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Amélie Mauresmo fière de sa fille : Ayla est bien partie pour prendre sa relève
INTERVIEW - Maxine grande gagnante de Koh-Lanta, les armes secrètes : "Laure restera ma plus belle victoire"
PHOTOS Mathilde Tantot simplement vêtue d'un jean, elle fait fondre sa communauté
INTERVIEW Lucie (Koh-Lanta, les armes secrètes) : « Je me suis sentie très seule »
Mort de Clarence Williams III : l'acteur de Purple Rain avait 81 ans, Lenny Kravitz lui rend hommage