“Your Honor” sur Canal+ : le juge et l’assassin

·1 min de lecture

Dans cette addictive série Showtime, Bryan Cranston ("Breaking Bad") incarne un magistrat confronté à un homicide avec délit de fuite. Seul souci : le coupable est son fils.

C’est l’anniversaire de votre enfant et vous comptez lui offrir une moto ? Remballez votre cadeau, vous allez changer d’avis. Parrain de la pègre de La Nouvelle-Orléans, Jimmy Baxter a la malencontreuse idée d’un présent à grosse cylindrée pour Rocco, son fils de 17 ans. Tenant fièrement son guidon, celui-ci percute une Volvo break maladroitement pilotée par Adam Desiato, un autre gamin prépubère. Paniqué, ce dernier s’en va en laissant Rocco mourir sur la chaussée.Sur ce postulat, la série va exploiter le classique " Serais-tu prêt à cacher un cadavre par amour ? ". Ce qui fait tout son sel, c’est que le papa d’Adam, Michael Desiato, est un juge veuf, libéral et estimé de la ville. Ignorant l’identité de la victime, il décide d’abord de livrer sa progéniture aux autorités compétentes. Avant de se raviser en comprenant que Jimmy Baxter ne se contentera pas d’un procès et est prêt à éviscérer le coupable vivant pour se venger.En roue libre depuis le mythique “Breaking Bad”, Bryan Cranston a eu le nez creux en optant pour ce remake de la série israélienne “Kvodo” (2017). Son script offre le double mérite d’explorer les arcanes de la psyché père-fils et celles du système judiciaire américain. Croyant naïvement que sa science du droit lui permettra de sauver son fils sans dommage, Michael va...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?