Yohann Malory accusé d'agressions sexuelles : le mannequin Charlotte Lemay livre un témoignage glaçant

·1 min de lecture

Yohann Malory est dans la tourmente. Comme le révélait Le Parisien en novembre dernier, une enquête a été ouverte à son encontre par le parquet de Paris après le dépôt de quatre plaintes concernant des agressions sexuelles. Accusé par une jeune femme de l'avoir droguée puis de l'avoir forcée à l'embrasser, le parolier a expliqué que sa “seule erreur” dans cette affaire était “d’avoir versé du MDMA (ndlr : l’équivalent de l’ecstasy) dans le verre" de cette dernière. Des propos qui ont scandalisé la principale intéressée, laquelle vient de révéler son identité dans les colonnes du quotidien.

Il s'agit donc de Charlotte Lemay, une jeune mannequin, qui dit connaître l'accusé depuis une dizaine d'années. En effet il a été le petit ami d'une de ses meilleures amies et il a travaillé avec sa sœur, qui est également parolière. Depuis qu'ils ont fait connaissance, il l'aurait plusieurs fois invitée à des soirées. Mais la jeune femme aurait toujours refusé jusqu'au 27 octobre 2019, où elle l'aurait rejoint dans un restaurant.

Contrairement à ce qu'affirme Yohann Malory, Charlotte Lemay ne se serait donc pas "greffée à la soirée" mais aurait été expressément invitée par le parolier, qui se serait montré très insistant par messages. Alors que plus d'une dizaine de personnes étaient présentes, tous deux auraient passé la soirée ensemble, "à l'écart des autres". Ils se seraient ensuite rendus dans une autre boite de nuit, le Boom Boom, où ils auraient commandé des cocktails au bar. C'est à (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Richard Berry accusé d’inceste : sa réaction lors de la découverte du témoignage de sa fille Coline
Jade et Frank Leboeuf réunis pour un moment en famille assez désagréable
Emmanuel Macron furieux : cette attitude de collaborateurs qui le met hors de lui
VIDEO Affaire conclue : un commissaire-priseur fond en larmes en découvrant l’objet d’une vendeuse
Rafael Nadal : le tennisman apostrophé et insulté par une spectatrice en plein match