Yoga : 10 postures dans lesquelles vous pouvez vous blesser

Le yoga permet de se détendre, de mieux connaître son corps, de l’assouplir et d’apaiser les douleurs…Mais il peut être responsable de blessures. “On va surtout se blesser les tendons et les ligaments, puis ensuite les muscles et les articulations”, explique Laurane Landry, professeure de yoga et créatrice de la formation "Level Up ton Yoga" sur l’anatomie dans la pratique de yoga.

Il y a trois principaux facteurs de blessures dans le yoga. “Il y a le stress répétitif qui s’explique par le fait qu’on va toujours d’un mouvement A à un mouvement B, et jamais l’inverse.” Ces enchaînements répétés souvent dans le même ordre vont venir fatiguer les muscles, en plus des ligaments, des tendons et des articulations. “Ce n’est pas comme le football où l’on va se faire un claquage.En yoga, ce sont des blessures vicieuses, dont on ne fait pas attention au début mais qui durent sur le long terme.” Ensuite, “on est beaucoup dans une souplesse passive dans le yoga traditionnel. On utilise le poids de corps et la gravité, on va tout le temps étirer certains muscles comme l’ischio-jambier situé à l’arrière de la cuisse. Et cela va créer des tendinites”. Enfin, “il y a l’aggravation de blessures déjà existantes dont on n’a pas pris assez soin. Avec la pratique, on va recréer une inflammation à cause du stress répétitif”.

Cobra, Guerrier, Chameau... On retrouve ces facteurs dans plusieurs postures. Voici les 10 postures qui présentent le plus de risques de blessures, et comment les pratiquer en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des scientifiques révèlent la quantité d'exercice dont vous avez besoin pour "compenser" une journée d'assise
Nos conseils pour éviter les pesticides dans les fruits et les légumes
Sport : top 10 des repas à manger après une activité physique
Bientôt une pénurie de médicaments dans les pharmacies ?
Fertilité masculine : la concentration de spermatozoïdes baisse partout dans le monde