Yoda, Poutine, de Funès... Les bulletins de vote insolites du second tour de la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des bulletins sont en train d'être dépouillés, lors du second tour de l'élection présidentielle, dimanche 24 avril 2022 à La Possession, sur l'île de La Réunion - Richard Bouhet - AFP
Des bulletins sont en train d'être dépouillés, lors du second tour de l'élection présidentielle, dimanche 24 avril 2022 à La Possession, sur l'île de La Réunion - Richard Bouhet - AFP

Les électeurs qui ne voulaient pas faire de choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont parfois montrés créatifs ce dimanche. Un bon nombre d'entre eux ont choisi de présenter un bulletin nul dans les urnes de manière humoristique.

Dans le Rhône, par exemple, Le Progrès a repéré plusieurs idées originales. Un électeur a notamment choisi de mettre un poster de Louis de Funès à la place d'un bulletin, quand un autre a inscrit "KB9" sur le sien, en référence à Karim Benzema. Nul doute que l'intéressé appréciera ce clin d'œil.

Un vote pour Poutine à Paris

Dans le XVe arrondissement de Paris, un bulletin pour Vladimir Poutine a été repéré, puis publié sur les réseaux sociaux par le directeur de la rédaction du HuffPost Michaël Szadkowski. D'autres, comme un électeur de l'Aube relayé par l'Est-Éclair, ont tenté de voter pour Jean-Luc Mélenchon, sans attendre le fameux "troisième tour" mis en avant par le chef de file de la France insoumise.

D'autres électeurs ont décidé de faire preuve de générosité. Un bulletin de vote avec l'inscription "pour Valérie Pécresse la pôvre" et avec une pièce d'un centime scotchée, a été signalée dans le 19e arrondissement de Paris. Une référence à l'appel au don lancé par la candidate des Républicains après sa défaite au premier tour le 10 avril dernier.

Dernière idée: le bulletin de vote spécial pop-culture. Un électeur a choisi de citer Yoda dans Star Wars en écrivant: "Toujours par deux ils vont. Ni plus, ni moins. Le maître et son apprenti". Une allusion probable aux deux finalistes de l'élection présidentielle.

Pour rappel, tous les bulletins qui "comportent une forme de reconnaissance" ou qui "n'exprime pas un choix objectivement clair de l'électeur" sont considérés comme nuls selon le Conseil constitutionnel. Dans ces différents cas, les voix ne sont donc allées à aucun des deux candidats.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles