Yoav Gallant accuse la France d'avoir "adopté des politiques hostiles à l'égard d'Israël"

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a rejeté vendredi le principe de travail en format "trilatéral" entre la France, les États-Unis et Israël pour contenir les tensions à la frontière israélo-libanaise, annoncé la veille par Emmanuel Macron au sommet du G7, accusant Paris d'avoir "adopté des politiques hostiles à l'égard d'Israël".

"Des politiques hostiles à l'égard d'Israël". Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a rejeté vendredi 14 juin le principe d'une "trilatérale" entre les États-Unis, la France et Israël pour avancer sur la feuille de route française destinée à désamorcer les tensions à la frontière israélo-libanaise.

"Nous menons une guerre juste, nous défendons notre peuple, et la France a adopté des politiques hostiles à l'égard d'Israël", déclare le ministre dans un communiqué. "Israël ne participera pas à la trilatérale proposée par la France", ajoute-t-il.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré jeudi à la presse, au terme de la première journée du sommet du G7 en Italie, que "le principe d'une trilatérale Israël-États-Unis-France" avait été acté afin d'"avancer sur la feuille de route que nous avons proposée".

Avec Reuters et AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Les frappes israéliennes se poursuivent sur Gaza, tensions à la frontière Israël-Liban
Frappes israéliennes sur le sud de Gaza, Antony Blinken pousse pour un cessez-le-feu
Guerre à Gaza : Joe Biden accuse le Hamas de bloquer un plan de trêve