Yoann Bourgeois fait voltiger son "Requiem Mozart" aux Nuits de Fourvière

Odile Morain

Yoann Bourgeois, le talentueux chorégraphe issu de l'univers du cirque présente pour la première fois Requiem Mozart. Un spectacle dévoilé les 10 et 11 juin sur la scène du théâtre antique de Lyon à l'occasion des Nuits de Fourvière. L'oeuvre est à la fois musicale et chorégraphique : sous la baguette de la cheffe d'orchestre Laurence Equilbey, la partition de Mozart se laisse envoûter par la chorégraphie de Yoann Bourgeois (à moins que ce ne soit l'inverse...), où les acrobates s'envolent ou se dérobent comme par magie.


Reportage : S. Adam, B. Tardy, V. Frumillon, V. Bonnier


Fusion des corps et des notes

Sur la scène de Grand théâtre de Fourvière, les corps disparaissent sous le plancher, escaladent sans relâche le long d'une rampe puis s'envolent dans la nuit au son puissant des choeurs. Comme bien souvent dans l'univers de Yoann Bourgeois, l'homme semble parfois désemparé face à l'immensité du monde.


Les corps voltigent, tournoient, chutent et se relèvent pris dans un tourbillon incessant. Comme une quête innaccessible. Le chorégraphe se glisse avec délicatesse dans les silences de la partition. L'épure et la simplicité : une fusion parfaite pour revenir aux sources de cette messe des morts.

Je voulais qu'il n'y ait pas de distinction en apparence entre les danseurs et les chanteurs.

Yoann Bourgeois

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi