Yoane Wissa : le footballeur du FC Lorient agressé en pleine nuit et hospitalisé en urgence

·1 min de lecture

Footballeur est un métier à risques. Dans la pratique, d'abord. Combien de joueurs se sont gravement blessés sur une terrain de football ? De nombreux. Demandez à Djibril Cissé, qui a vu ses deux jambes se fracturer. Plus récemment, et plus impressionnant aussi, le malaise de Christian Eriksen a beaucoup choqué, tant les spectateurs ont cru voir mourir le joueur sur le terrain, comme cela était arrivé à Marc-Vivien Foé. Lors de la Coupe des Confédérations 2003, l'International camerounais s'effondre sur la pelouse de Gerland, à Lyon. Il ne se relèvera jamais. Moins connu, plus original : en 2000, Helder Esteves, joueur du club de Lusitanos Saint-Maur, dans le Val-de-Marne, veut célébrer un but avec ses supporters. Alors qu'il s'appuie sur le grillage qui sépare le terrain des tribunes, son alliance se coince et lui arrache le doigt, tout net. Mais on peut simplement risquer sa vie par la notoriété acquise grâce à la pratique du ballon rond : Yoane Wissa, attaquant de Lorient, vient d'en faire la sinistre expérience.

Le joueur de 24 ans a été victime d'une mystérieuse agression, dans la nuit du jeudi 1er juillet au vendredi 2. Selon Le Télégramme, une femme avait rendu visite au joueur, au cours de la journée, pour lui demander un autographe. Elle est ensuite revenue pour agresser le footballeur, lui envoyant un liquide au visage qui a provoqué des brûlures aux yeux. Yoane Wissa a été hospitalisé en urgence après l'agression.

Son club, le FC Lorient, a réagi par le biais d'un communiqué. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Nolwenn Leroy : pourquoi elle a pleuré sur le tournage du prime anniversaire de la Star Academy
Caroline Receveur se confie sur ses angoisses du quotidien, les internautes la remercient
INTERVIEW Dounia Coesens : son engagement pour Mécénat Chirurgie Cardiaque, ses liens avec les acteurs de PBLV, son rôle dans L’art du crime… L’actrice se confie
Miss France 2022 : cette action d’un pilier du concours qui va agacer Sylvie Tellier
Le ministère de la Justice perquisitionné : Eric Dupond-Moretti réagit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles