Dans les yeux de Thomas Pesquet : le piton de la Fournaise

·1 min de lecture

« [Voici] Le fameux piton de la Fournaise sur l’île de la Réunion, que j'avais gravi… le jour précédant son avant-dernière éruption, a déclaré Thomas Pesquet sur ses réseaux sociaux. On avait eu chaud ! Une chose est sûre, c'est qu'il porte bien son nom : c'est l'un des volcans les plus actifs au monde, mais vu d'ici il a l'air assez calme. » 

Situé dans la partie sud-est de l’île, ce volcan culmine à 2.632 mètres. Souvent « la tête dans les nuages », il domine un paysage quasi lunaire et fait partie, depuis 2010, des sites naturels inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco. L’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), géré par l’Institut de Physique du Globe de Paris, surveille attentivement ce volcan toujours actif. Trois éruptions ont eu lieu en 2020 ; cette année, une première éruption s'est manifestée le 9 avril.

Ce n'est pas la première fois que l'astronaute français capte les reliefs de cette île. Il y a quelques semaines, il avait photographié le cirque de Cilaos

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles