Vos yeux pourraient prédire... votre risque de décès

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Macro shot of mid 20's brown eyed woman having her eyes examined at optometrists office. Her head is placed into tomography machine and light beam is shining through her retina and lens. (gilaxia via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les médecins pourraient prédire l’âge biologique réel d’une personne en passant au crible sa rétine.

Les yeux sont le miroir de l’âme, et de l’âge biologique réel ? Contrairement à l’âge chronologique, que nous connaissons tous depuis notre naissance, l’âge biologique réel varie en fonction de la santé de chacun. Le déterminer avec précision permettrait de prédire le risque de décès prématuré.

De précédentes études avaient déjà montré un lien entre la rétine et le risque de maladies. Dans cette nouvelle recherche, des scientifiques britanniques ont développé une intelligence artificielle capable d’analyser l’œil en profondeur. Au total, les images de fond d’œil de 47 000 personnes âgées de 40 à 69 ans ont été passées au crible.

Des yeux plus "âgés" que l’âge réel

Ils ont constaté que 51 % des participants avaient un "écart d'âge rétinien" — la différence entre l'âge biologique et chronologique — de plus de 3 ans, 28 % avaient un écart de plus de 5 ans et 4,5 % avaient un écart de plus de 10 ans. Une majorité de personnes avaient donc des yeux "plus âgés" que leur âge chronologique.

Autre observation : ceux qui avaient des écarts d'âge plus importants avaient un risque de décès prématuré accru. Si l'algorithme prédit que "la rétine d'une personne est d'un an plus âgé que son âge réel, son risque de décès, quelle qu'en soit la cause, au cours des onze années suivantes, augmente de 2%. Dans le même temps, son risque de décès d'une cause autre que les maladies cardiovasculaires ou le cancer augmente de 3%", notent les auteurs.

Les scientifiques n’expliquent cependant pas le lien entre l’âge biologique de l’œil et le risque de décès prématuré. Les résultats de cette observationnelle "suggèrent que l'âge rétinien pourrait être un biomarqueur cliniquement significatif du vieillissement".

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "À cause des masques, 100 fois plus de patients veulent consulter un ophtalmologue"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles