Sous les yeux de Claude Chirac, sa mère Bernadette louée pour sa "détermination et son courage"

Ce samedi 8 février, Christian Estrosi avait un rendez-vous un peu spécial à Nice. Aux côtés de Claude Chirac, le maire de la ville a dévoilé une plaque commémorative et une statue de 2,2 mètres à l'effigie de Jacques Chirac. La rue de la Cité du Parc, qui accueille la statue de l'ancien président, décédé en septembre dernier, a pour l'occasion été rebaptisée "Cours Jacques-Chirac". Si Bernadette Chirac n'était pas de la partie, contrairement à sa fille, l'ancienne Première dame n'a pourtant pas été oubliée. Au cours de l'inauguration, Christian Estrosi s'est chargé de lui adresser une pensée chaleureuse.

Très émue, Claude Chirac s'est laissé aller à quelques confidences auprès de France Bleu, après avoir découvert l'œuvre de l'artiste niçois Patrick Frega. "J'ai été très surprise, parce que c'est la première fois que je vois mon père en statue. Elle est très incarnée, on a presque l'impression qu'il est là", a-t-elle déclaré, visiblement impressionnée. Une impression qu'a semblé partager Christian Estrosi, à en croire ses différents messages postés sur Twitter au cours de l'inauguration. "Jacques Chirac aurait adoré se livrer sur ce Cours, à ces bains de foule qui l'enthousiasmait", a-t-il ainsi écrit.

Outre Jacques Chirac, mis à l'honneur, le maire de Nice a eu une pensée pour sa veuve, Bernadette Chirac. Absente ce jour-là, l'ancienne Première dame a tout de même été saluée par l'édile. "Le nom de Jacques Chirac est désormais attaché à cet espace historique de #Nice06, et j'y

Retrouvez cet article sur GALA

Nicolas Bedos dérape sur le Coronavirus : ses « blagues » ne passent pas
Melania Trump esquive (encore) un baiser de son mari… ce geste très commenté après une semaine éprouvante
Quand verra-t-on Meghan Markle et Harry au côté de la reine et Kate et William ?
Rayane Bensetti : son message déchirant, deux ans après la mort de son père
Affaire Sarah Abitbol : Brian Joubert refuse de lâcher Didier Gailhaguet