Yes Day (Netflix) : Jennifer Garner a réellement expérimenté la journée du oui avec ses trois enfants !

·1 min de lecture

Manger de la glace au petit déjeuner ? Yes. Sortir déguisé et maquillé à la truelle ? Yes. Trainer toute la journée en pyjama ? Yes. Dormir dans le jardin sous la tente ? Yes. Se battre comme des chiffonniers à coups de bombes à eau ? Transformer la maison en bain à bulles géant ? Euh…… on peut réfléchir ?

Dans le nouveau film original Netflix, disponible le 12 mars sur la plateforme de streaming, une mère de famille que son fils place "entre Staline et Mussolini" sur l'échelle des tyrans, reçoit un singulier conseil lors d'une visite au collège : accorder un "Yes Day" à ses trois enfants, c'est-à-dire 24 heures où les parents ne peuvent pas dire non à ce que leur progéniture leur propose. Mais seuls les parents cool font ce genre de chose. Piqués dans leur orgueil et se rappelant les âmes intrépides qu'ils furent avant l'arrivée des enfants, Allison et Carlos décident de relever le défi. Débute une folle journée de liberté et un enchaînement d'événements… incontrôlables !

Sans aller aussi loin que dans cette comédie familiale débridée, Jennifer Garner, qui produit le film et l'interprète aux côtés d'Edgar Ramirez (Carlos), a tiré l'idée du film de sa propre expérience. Tout est parti d’un album jeunesse intitulé Yes Day, d’Amy Krouse Rosenthal et Tom Lichtenheld, publié en 2009 : "J'ai lu le livre à ma fille cadette qui l'a adoré", a confié la star de la série Alias. "Elle n'arrêtait pas de fantasmer sur le Yes Day et elle devait avait trois ans quand elle a demandé un Yes Day (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

César 2021 : cinq infos sur Roschdy Zem, Président de la cérémonie
César 2021 : y aura t-il du public dans la salle de l'Olympia ?
Mort de Jean-Loup Dabadie : sa fille accuse la femme de l'auteur de lui avoir caché les problèmes de santé de son père
Speed (Disney+) : pourquoi ce film culte a eu du mal à voir le jour
César 2021 : assistance réduite, tests obligatoires, cocktail (ou pas)... A quoi va ressembler la cérémonie ?