Un yaourt aux fruits sur 10 ne contient aucun fruit

·2 min de lecture
Une enquête a décrypté la composition de 264 yaourts.

Selon une enquête réalisée par l’association CLCV, un yaourt aux fruits sur 10 ne contient aucun fruit.

En 2019, chaque Français a englouti en moyenne près de 23 kg de yaourts aromatisés et 15,5 kg de desserts frais par personne (étude de FranceAgriMer). Mais sait-on vraiment ce que ces yaourts contiennent. Pas vraiment, à en croire les résultats d’une vaste enquête menée par l'association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV). Cette dernière a décrypté la composition de 264 yaourts, versions végétales et desserts lactés frais : yaourts aromatisés au lait de vache, de brebis, de chèvre, crèmes dessert, mousses, flans caramel, yaourts au lait de soja, de coco ou d’amande, crèmes desserts au soja, etc.

Si le choix se porte souvent sur les yaourts aux fruits, ce n’est pas forcément le produit que vous pensez. "La moyenne des fruits mis en évidence dans les produits étudiés (98 de nos références sur 264) est de 8%. Ce sont les desserts au lait d’origine animale qui en contiennent le plus (11%) contre 7 % pour les desserts végétaux. Dans un produit sur 10, il n’y a même aucune trace de fruits !", résume l’enquête de la CLCV. L’association réclame la mise en place d’un seuil minimal de fruits afin qu’il soit autorisé de les mettre en avant sur le produit pour éviter de tromper les consommateurs.

Autre apprentissage de cette étude : ces petits pots contiennent (trop) de sucre, d’additifs et d’arômes. "Les produits de notre enquête contiennent en moyenne 14% de sucre, soit l’équivalent de 3 morceaux de sucre pour un pot individuel de 125g", met en garde l’enquête. Et ce sont les desserts lactés d’origine animale (crèmes, mousses, flans…) qui en contiennent le plus avec l’équivalent de quatre morceaux de sucre pour un pot de 125g et qui ont pour 90 % d’entre eux un Nutri-Score C ou D.

VIDÉO - Additifs prohibés : l’alerte de 60 millions de consommateurs sur les yaourts

Arômes et additifs

De plus, huit produits étudiés sur dix contiennent des arômes. Ce sont les desserts végétaux qui contiennent le moins d’arômes, le plus souvent naturels. Les yaourts au lait d’origine animale sont ceux qui en ont le plus, près de neuf sur dix. Concernant les additifs, les produits étudiés ont en moyenne deux. "Ce sont les desserts au lait d’origine animale qui en présentent le plus et les yaourts au lait d’origine animale le moins. Il s'agit surtout d'épaississants et de gélifiants car ils apportent la consistance souhaitée : onctueuse, crémeuse, compacte, etc.", détaille l’enquête.

Une bonne nouvelle, en grande majorité le lait d’origine animale affiche une origine française. Précisément, 86% des yaourts et 70% des desserts ont une origine tricolore. Pour le lait d’origine végétale (soja, amande, coco…), l’origine reste inconnue dans 65% des cas.

VIDÉO - Le skyr, le nouveau yaourt coupe-faim venu d'Islande

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles