Yannick Noah : les coulisses de sa victoire à Roland Garros en 1983

·1 min de lecture

Dimanche 5 juin 1983. Après 2h25 de lutte intense face au tenant du titre, le Suédois Mats Wilander (alors 5è mondial), Yannick Noah, 23 ans, remporte les Internationaux de France. 37 ans après le dernier Français Maurice Bernard qui lui remettra d'ailleurs la Coupe des Mousquetaires. La terre battue de Roland Garros, tout au long de la compétition, aura été son terrain de jeu, de gagne, de balade (il n'a perdu qu'un seul set !) et d'envie de se surpasser. Et, depuis 38 ans, on attend celui qui lui succédera et fera à nouveau vibrer les gradins d'un Central en manque de performances françaises masculines.

De ce match fabuleux reste l'image d'un joueur se jetant dans les bras de Zacharie, son père sitôt le match terminé, avant qu'une cohue indescriptible n'envahisse le terrain. Mais lui, Yannick Noah, 61 printemps aujourd'hui, comment a-t-il vécu les heures qui ont précédé cette rencontre historique ? Plutôt bien apparemment. Et sans vraiment beaucoup de stress. Le samedi 4 juin, le voilà qui reste tranquillement dans sa maison située dans l'Essonne, banlieue sud de Paris. "Je suis seul avec mon père. Je n'ai voulu personne d'autre" a-t-il raconté à notre confrère Jacques Vendroux. Tout deux dînent et le jeune homme part se coucher. "J'ai même super bien dormi, ce qui ne m'arrivait jamais à la veille d'un match important." Il dort si bien que son père est obligé de le secouer vivement le lendemain pour le réveiller. Yannick Noah prépare ses affaires et prend la direction du Racing (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Euro 2020 : Olivier Giroud charrie Karim Benzema, de retour en équipe de France
Roland-Garros 2021 : le programme du samedi 5 juin
Programme TV Rugby : à quelle heure et sur quelles chaînes suivre la dernière journée du Top 14 ?
Roland-Garros 2021 : quand il pleut, les spectateurs sont-ils remboursés ?
Roland Garros : le coup de gueule d'Henri Leconte après l'élimination du dernier Français