Yannick Jaulin, Benoît Delépine, Yves Jamait... tous fans du festival de l'imprévu de Montemboeuf

Odile Morain

Cela fait 20 ans que ça dure et rien ne se passe jamais de la même manière au Festival de l'imprévu de Montemboeuf créé par Benoît Delépine et Charly Nebout.

Au programme de cette 20e édition charentaise, l'humour absurde de Yannick Jaulin et son spectacle J'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Un conte métaphorique créé il y a 20 ans qui convoque les vivants et les morts avec une verve jubilatoire. "Un spectacle sur la mort, ici à Montemboeuf, a toute sa raison d'être car c'est un spectacle qui parle du rabibochage des vivants et des morts et aujourd'hui on va faire traverser le mur à Mamie".

Souvenirs de Mamie Georgette

Dans le coeur de tous les fans de l'Imprévu, un visage revient sans cesse. Celui de Mamie Georgette. Pierre angulaire du festival, Georgette Goursaud tenait le bar situé sur la place de la mairie de Montemboeuf. Un lieu emblématique du village devenu le QG du festival. Baptisé consulat du Groland, c'était le point de ralliement des artistes invités.

Mamie Georgette a quitté ce monde en décembre 2018, laissant derrière elle de nombreux orphelins. "Elle avait une telle présence, ça fait partie de ces gens qui sans rien dire sont là et émettent quelque chose", dit encore Yannick Jaulin

"C'est notre brin de soleil quotidien, mais elle n'appartient à personne, si ce n'est à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi