Yannick Jadot rejette une alliance avec Jean-Luc Mélenchon pour 2022 qui n'est pas "son logiciel politique"

franceinfo
·1 min de lecture

"Je ne suis pas pour remplacer un dirigisme d'État technocratique libéral par un dirigisme d'État rouge et vert", a réagi mardi 10 novembre sur franceinfo Yannick Jadot, eurodéputé EELV, à la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle de 2022. L'élu écologique rejette ainsi une alliance avec le chef de file de La France Insoumise pour 2022.

Cette candidature "n’est une surprise pour personne. Ça clarifie le paysage politique. Et puis, ça clarifie aussi encore, pour celles et ceux qui considéraient que l'alliance avec Jean-Luc Mélenchon était une étape indispensable de la victoire de 2022", a-t-il déclaré. Yannick Jadot qui n'a toujours pas dit s'il sera candidat a tenu à se démarquer du chef de file de La France insoumise.

Je n'ai pas à juger de la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Il incarne une pensée politique, il incarne un logiciel politique, il incarne un mouvement politique qui n'est pas le mien.

Yannick Jadot

à franceinfo

L'élu évoque même des différences politiques "non négligeables" et "importantes" avec Jean-Luc Mélenchon. "Et la beauté de la démocratie, c'est justement de pouvoir les faire vivre dans le débat public" et "c'est ça la beauté (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi