Yannick Alléno : Mort brutale de son fils de 24 ans, dans un terrible accident en plein Paris

Terrible nouvelle pour Yannick Alléno. Le chef étoilé a tragiquement perdu son fils dans un accident survenu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mai à Paris, comme le rapporte Le Figaro. Antoine Alléno, jeune homme de 24 ans, a été fauché par une voiture volée alors qu'il se trouvait lui-même à scooter. Le conducteur de la voiture avait pris la fuite avant d'être finalement interpellé par la police.

Il est un peu plus de 2h du matin quand une voiture de luxe (Audi RS6) est dérobée au restaurant, Le Coya, dans le 7e arrondissement de Paris, par un individu de 42 ans. Ce dernier a présenté un faux ticket au voiturier. Alors qu'il n'était pas poursuivi par la police, le voleur roule à vive allure et force le passage entre un taxi et un scooter. Incapable de maitriser son véhicule, il perd le contrôle de l'engin et percute de plein fouet les deux usagers au niveau du pont de l'Alma. Le conducteur du scooter, Antoine Alléno, est tué sur le coup. Sa passagère, dont l'identité n'est pas connue, et le conducteur du taxi ont été, quant à eux, emmenés à l'hôpital avec un pronostic vital non-engagé.

Après avoir pris la fuite, le chauffard est appréhendé par un policier hors service de la DSPAP (direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne). Le suspect, qui a refusé de se soumettre à un test d'alcoolémie, est connu des services de police pour plusieurs délits routiers. Il était également...

Lire la suite


À lire aussi

Mort du fils de Yannick Alléno à 24 ans : nombreux hommages à Antoine après le terrible accident
Michael Ballack : Mort de son fils de 18 ans, tué dans un terrible accident de quad
Romy Schneider et la mort de son fils David à 14 ans : ce terrible accident qui a "achevé" la star

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles