Yann Reboulleau : "D'ici à la première semaine de mars, tous nos résidents auront reçu leur deuxième dose"