Yann Barthès confie avoir "peur" face aux "anti-'Quotidien'"

RTL
RTL

Il n'est pas à l'aise avec sa notoriété. Hier, en fin de matinée, Yann Barthès était l'invité d'"On refait la télé" sur RTL, présenté par Eric Dussart et Jade, afin de présenter la nouvelle saison de "Quotidien" sur TMC. Au cours de l'entretien, le présentateur a confié ne pas apprécier sa célébrité.

"Ca m'a rendu agoraphobe"

"S'il y avait un moyen de faire ce métier sans être connu, je le ferais", a-t-il débuté, expliquant que "s'il avait su" à l'époque qu'il aurait une telle notoriété, il aurait "réfléchi un peu plus" à faire de la télévision. "C'est énorme. C'est trop lourd. Les gens ne sont pas désagréables. Il faut y penser tout le temps. Ca m'a rendu agoraphobe. Je me suis peut-être renfermé. Ca me fait peur", a poursuivi Yann Barthès. Et d'ajouter : "Pendant le 'Petit journal', c'était très bienveillant. A 'Quotidien', il y a 99% des gens qui sont bienveillants. Sauf qu'il y a aussi une société qui a changé et des gens qui sont prêts à vous mettre leur poing dans la figure".

Face à ces "anti-'Quotidien'", le présentateur de TMC a confié avoir "un peu peur" : "Ca peut être quelque chose de compliqué. J'ai déjà vécu des situations comme ça. Oui. Bien sûr. Ca arrive. Vous voyez comment est faite notre société depuis quelque temps". "Il y a une malchance sur dix de tomber sur quelqu'un qui trouve que vous êtes un vendu", a enchaîné l'animateur. Et de conclure :...

Lire la suite


À lire aussi

"Gérald Darmanin a peur de moi" : David Guiraud (LFI) prêt à en découdre avec le ministre sur Europe 1
Présidentielle : "Face à Baba", Jérôme Rodrigues, "emmerder" les antivax... les vidéos sociales les plus vues en janvier
Emmanuel Macron face aux lecteurs du "Parisien" : Le panel était-il composé de soutiens du Président ?