Le Yankee Stadium de New York devient un centre de vaccination pour les plus défavorisés

·1 min de lecture

Transformé en site de vaccination, le Yankee Stadium a ouvert ses portes cette semaine. Le centre est réservé uniquement aux habitants du Bronx, le quartier le plus touché par l'épidémie de Covid-19. Ces derniers jours, les polémiques liées à la justice raciale et à l'accès au vaccin se sont multipliées car le taux de vaccination des Afro-Américains et des Latinos est beaucoup moins élevé que pour les habitants blancs. Reportage de Loubna Anaki, notre correspondante à New York.

Le célèbre stade new-yorkais des Yankees aux États-Unis fonctionne depuis vendredi 5 février comme un centre de vaccination contre le Covid-19, mais il sera réservé aux seuls résidents du Bronx afin de s'assurer que les populations défavorisées ne sont pas les dernières vaccinées.

Le stade de cette mythique équipe de baseball, lui-même situé dans le quartier du Bronx, vaccinera sur rendez-vous les résidents de ce district parmi les plus pauvres de New York, et au taux de contagion le plus élevé de la ville.

Des chiffres sur la vaccination rendus publics dimanche par la mairie suggèrent que les populations noire et latino ont été jusqu'ici sous-représentées parmi les plus de 500 000 personnes déjà vaccinées.

Pour remédier aux disparités, la ville s'est engagée à multiplier les centres de vaccination dans les quartiers les plus touchés, qui sont en outre les plus défavorisés.