Yanis Marshall ("Star Academy") : "Avant de rencontrer Ellen Pompeo, je n'avais jamais pensé à faire de la télé"

C'est incontestablement l'une des révélations de la "Star Academy", nouvelle génération de TF1. À 33 ans, Yanis Marshall souffle un vent de fraîcheur dans le chateau de Dammarie-les-Lys. Finaliste de "Britain's Got Talent", l'équivalent britannique de "La France a un incroyable talent" en 2008, Yanis Marshall s'est fait un nom à l'international. Mais pas en France. Tout cela, c'était avant la "Star Academy". Interview d'un professeur exigeant mais touchant.

Propos recueillis par Benjamin Rabier

puremedias.com :Comment résumeriez votre vie depuis quinze jours ?
Yanis Marshall : C'est simple, je n'en ai plus (il éclate de rire). Pour le coup, ma vie depuis quinze jours c'est la Star Ac'.

C'est quoi le quotidien de Yanis Marshall à la "Star Academy" ?
Je vous donne mon planning de mardi par exemple. On vient me chercher à 7h30 chez moi à Paris. J'ai environ 90 minutes de trajet, j'enchaine les évaluations vers 10 heures avec les autres professeurs. Après je donne un cours aux élèves. Je quitte le château à 16 heures. On m'emmène directement au plateau du prime à la Plaine Saint-Denis. Là-bas, je répète avec mes danseurs professionnels les chorégraphies du prime. Je finis vers 23h et je rentre chez moi à minuit. Et on recommence le lendemain matin.

Comment construisez-vous les tableaux des primes ?
Tout part des musiques. Tant que je n'ai pas les titres du prime, il...

Lire la suite