Yamaha Tracer 9 GT, succession story

·1 min de lecture
La Tracer 9 GT est disponible en trois coloris (à dominante gris, rouge ou kaki).
La Tracer 9 GT est disponible en trois coloris (à dominante gris, rouge ou kaki).

Verdict chrono

La Tracer 9 GT est une sorte de compromis réussi : elle allie une capacité évidente de routière à un caractère plutôt sanguin, sans sacrifier à l?agilité. Là où la FJR semblait un peu pataude, la machine qui lui succède, sans s?inscrire exactement dans ses roues, offre une alternative pleine de charme. Et pas bien cher?

Fine et légère, la Tracer GT accuse à peine plus de 200 kilos sur la balance.

Le concept

En début d?année, la FJR, la sport-GT de Yamaha chérie par des milliers de gendarmes et policiers, et de motards « civils », s?est éteinte de sa belle mort, causée par la norme Euro 5. Le constructeur japonais n?a pas souhaité la remplacer poste pour poste, préférant léguer cette responsabilité à la Tracer 9 GT. Certes, l?une n?est pas la copie de l?autre. La Tracer 9 GT, évolution de la MT 09, est moins puissante, plus légère et moins voyageuse que la FJR. On n?est pas installé à son guidon comme dans un salon, bien assis derrière un immense pare-brise. Pourtant, cette petite FJR tire son épingle du jeu des routières vitaminées. Yamaha l?a, d?abord, équipée de deux vastes valises (elles logent chacune un casque intégral), qui s?incorporent bien dans l?ensemble, même si elles dépassent un peu la largeur du guidon? Le constructeur a agrémenté l?ensemble de presque tout ce qui caractérise une routière moderne : un pare-brise efficace (et réglable sur deux positions), des poignées chauffantes (avec dix positions !), quatre modes de pilotage [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles