Yémen : la trêve renouvelée pour deux mois supplémentaires

Le gouvernement et les rebelles houthis ont accepté de renouveler la trêve qui courrait depuis début avril, encore pour deux mois supplémentaires. Un accord obtenu in extrémis, selon l'ONU.

La trêve obtenue début avril sous l'égide de l'ONU devait se terminer ce jeudi soir. Mais les belligérants ont finalement accepté de la renouveler durant deux mois supplémentaires.

Le texte prévoit outre un cessez-le-feu, globalement respecté jusqu'ici, des mesures visant à soulager la population qui subit depuis plus de 7 ans les conséquences de la guerre. Parmi ces mesures : la réouverture progressive aux vols commerciaux de l'aéroport de Sanaa, la capitale yéménite contrôlée par les rebelles houthis; un libre accès des pétroliers aux ports tenus par ces mêmes rebelles, ou encore des négociations pour rouvrir les routes d'accès à la ville stratégique de Taiz.

Le conflit au Yémen a démarré en 2014 lorsque des rebelles, les houthis, se sont emparés de la capitale Sanaa et de la moitié du pays. L'intervention en 2015 d'une coalition menée par l'Arabie saoudite en soutien au gouvernement, n'a pas permis de mettre fin aux hostilités, bien au contraire. Le conflit a fait des centaines de milliers de morts et provoqué une grave crise humanitaire.

A lire aussi : Yémen: l'ONU annonce une trêve de deux mois entre les belligérants


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles