Yémen : l'ONU demande une "enquête crédible", sans mener la sienne

Au Yémen, après la frappe menée jeudi par l’Arabie saoudite et qui a tué 29 enfants, les Nations Unies souhaitent la transparence : le Conseil de sécurité a appelé à une « enquête crédible », a-t-il déclaré, après la tenue d’une réunion à huis clos sur le conflit entre les forces gouvernementales et les rebelles houthis, qui divise le pays.

" Les membres du Conseil de sécurité se sont réunis et ont entendu un compte-rendu du Secrétaire général adjoint sur les récentes attaques à Saada, qui ont fait un grand nombre de victimes civiles, dont des enfants. Ils ont exprimé leur grave préoccupation face à ces attaques et à toutes les autres survenues au Yémen. Ils ont appelé à une enquête crédible et transparente ", a déclaré Karen Pierce, ambassadrice britannique à l'ONU.

L’annonce de l’ONU intervient alors que la coalition militaire dirigée par Riyad va mener sa propre enquête interne. Mais certaines voix s’élèvent et dénoncent son manque de transparence.

Vendredi, alors que des écoliers entamaient un voyage scolaire, les raids aériens ont frappé de plein fouet leur bus, dans un marché très fréquenté.