Cible d'un "tir ami", un hélicoptère militaire saoudien s'écrase au Yémen

DUBAI (Reuters) - Un hélicoptère Black Hawk de l'armée saoudienne s'est écrasé mardi au Yémen, tuant les douze militaires qui se trouvaient à son bord, rapporte l'agence de presse saoudienne SPA.

L'accident s'est produit dans la province de Marib, à l'est de la capitale, Sanaa. D'après le ministère yéménite de la Défense, l'hélicoptère a été malencontreusement pris pour cible par un "tir ami" à la suite d'une erreur d'interprétation de données de la défense aérienne.

Il s'agit d'un des bilans les plus lourds pour l'armée saoudienne depuis qu'elle est entrée en guerre contre le mouvement chiite Houthi en mars 2015 pour tenter de ramener au pouvoir le président yéménite Abd-Rabbo Mansour Hadi.

Cette même année, une soixantaine de soldats saoudiens, émiratis et bahreïnis avaient été tués par un missile tiré par les Houthis contre une base de la province de Marib.

(Ali Abdelaty et Sami Aboudi; Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages